lundi 5 novembre 2007

Les incendiaires. Les banques centrales dépassées par la globalisation


Les incendiaires. Les banques centrales dépassées par la globalisation

par Patrick Artus

éd. Perrin, 2007, 175 p., 14,80 euros.

4 commentaires:

anais a dit…

Ce livre parle des banques centrales européennes.Il offre beucoup de chiffres des statistiques des tableux mais ceci est assez compliqué.Les mots utilisés sont assez complexes et il y a des tableaux a chaque page du livre.Il est tres detaillé sur le developpement economique des pays developés il parle d inflation et de krash boursier.Finalement je n ai pa trop aime ce livre car je n ai rien retenu.

Nicolas a dit…

Dans son ouvrage, Patrick Artus nous met en garde, à l'aide d'analyses pertinentes, contre les risques de la concentration des banques centrales sur le maintien d'une faible inflation. Cette politique monétaire adaptée aux années 80 et au choc pétrolier (1973 et 1979) semble aujourd'hui dépassé pour l'auteur. En effet, les banques centrales ne prennent pas en compte dans leur politique les risques liés aux délocalisations(avec l'émergence de la Chine en particulier) aux exces de liquidités mondiales, aux fortes variations du prix des actifs etc... qui caractérisent l'économie mondiale actuelle. Son titre provocateur fait référence aux banques centrales et plus particulièrement à la Banque Centrale Européénne (BCE), qu'il va juger responsable de la mauvaise situation financière actuelle et de "l'incendie" planétaire qui risque d'éclater dans l'économie mondiale. En effet, selon P. Artus, si elles ne changent pas leur politique, les banques centrales risquent de se laisser développer une crise immobilière, une crise de l'endettement et une crise des taux de change, ce qui pourrait aboutir à un éclatement de l'Euro.
L'objet du livre est donc de démontrer comment et pourquoi les politiques des banques sont inadaptées aux économies contemporaines. Il va aussi proposer une solution possible: Artus préconise ainsi le retour à un rôle plus traditionnel des banques centrales (maintenir une quantité raisonnable de monnaies et éviter les crises).
Il propose aussi aux banques centrales de redéfinir leurs politiques en fonction des effets de la globalisation sur le fonctionnement des économies. Il veut ainsi nous montrer que les politiques monétaires des banques centrales sont inefficaces si elles ne sont pas coordonnées de manière internationale (FED avec la BCE).

Cet ouvrage me semble très instructif sur le sujet des banques centrales. Les analyses sont très riches en informations et très poussées. Les nombreux graphiques du livre permettent d'avoir des données chiffrées à l'appui des analyses de l'auteur, mais elles sont aussi très utiles au lecteur afin de comprendre les démonstrations de l'auteur.
Au terme de ma lecture, j'ai donc plutôt satisfait de ce livre qui m'a permis d'apprendre de nouvelles choses sur le thème des banques centrales, mais aussi d'avoir un regard plus avisé sur le monde des finances. En revanche, je pense que cet ouvrage n'est pas destiné à un large public, car les analyses de l'auteur sont parfois assez poussées et complexes pour les non-initiés à l'économie.
Avant de lire ce livre, il est préférable de maîtriser les concepts de base en économie afin de comprendre l'ensemble des analyses.

les echovores a dit…

Compréhension des fonctionnements des différentes banques centrales dans le passé et le présent.
Sujet interessant, assez difficile mais assez bien expliqué dans le livre. Explications relativement accessibles.
Les points abordés prennent une bonne dissertation (chronologique)/
Tableaux qui restent sans commentaire et peut-être trop de chiffres.
Thibaut Cohade 1ES 3 Lycée Virlogeus RIOM (63)

Lycée Paul Duez a dit…

Dans ce livre, Patrick Artus montre que les Banques Centrales son inadaptées aux économies contemporaines, puisqu'elles sont trop occupées à lutter contre un éventuel retour de l'inflation (elles gardent en mémoire les chocs pétroliers et la forte inflation qui s'en suit dans les années 80/90...) Il va donc critiquer les Banques Centrales mais au-delà de la simple critique, il va essayer de trouver des solutions (comme le fait de revenir à un rôle plus traditionnel des Banques Centrales qui seraient transparentes, qui expliqueraient comment elles prennent leurs décisions...)

Malgré les efforts évidents de l'auteur pour nous aider à mieux comprendre ce livre (le glossaire en fin de livre, la division des chapitres sous forme de mini-questions...), ce livre paraît complexe tant l'auteur va d'un point à un autre... Cependant, les graphiques et les tableaux permettent vraiment de cerner les problèmes exprimés dans ce livre même s'ils sont en trop grand nombre et qu'ils sont parfois difficiles à interpréter... Cet ouvrage ne peut être lu par tout le monde car les analyses de Patrick Artus sont assez complexes... Il faut en cela connaître au préalable quelques concepts en économie afin de ne pas se sentir "désarmé" à la lecture de ce livre...