samedi 27 avril 2013

Article sur le prix 2013 de Béline SEGARD, lycéenne en terminale L au lycée Montesquieu d’Herblay(95)

«    Cette année, pour le Prix Lycéens, série SES, notre classe mixte L/ES s’est lancée un pari astucieux. En effet, les livres ont été confiés aux élèves de section L dont je fais partie. Quatre ouvrages sur des thèmes ayant trait à des aspects étudiés en ES ont donc été exposés par des groupes d’élèves à la classe dans son intégralité, ce qui a permis un regard différent mais non stérile de ces livres. Cela a offert l’opportunité aux élèves de L d’élargir leur culture et qui sait, d’éveiller des vocations ! Un autre apport positif, du côté du groupe de ES, cette fois-ci, qui ont pu être exposés à une approche plus littéraire et philosophique de ces sujets importants et riches en matière à réflexion, tous basés sur des phénomènes essentiels de l’actualité. Les élèves de ES ont aussi agrémenté les débats qui suivaient chaque présentation d’ouvrage de la culture qu’ils ont pu acquérir dans les matières que l’on ne partage pas avec eux comme les SES, l’Economie ou les Sciences Politiques par exemple. Mais plus que tout, je pense que cette expérience a permit de souder encore plus le groupe hétérogène que représente notre classe.
  Pour ce qui est des ouvrages en eux-mêmes et de leur présentation, 20 Idées Reçues Sur les Métiers avait plu de par son actualité et son ton rassurant quant aux tendances du marché de l’emploi de nos jours. Des réponses on su être trouvées par rapport aux angoisses induites chez les jeunes de notre âge de par notre situation, prêts à basculer vers les études supérieures pour certains ou à tâcher de s’insérer dès maintenant dans le monde du travail pour d’autres. L’ouvrage sait faire la part entre lesdites « idées reçues », les lieux communs concernant une vision critique d’un marché du travail en crise et où des inégalités persistent, et la réalité des choses, tout cela étudié minutieusement au cœur d’un livre accessible à la lecture de tous.
   La DésobéissanceCivile a éveillé des réflexions centrées autour de la culture et du contexte socio-économique comme politique mais avec une approche plus philosophique (avec 8 heures par semaine, on ne peut pas y couper !) cette fois-ci. Le livre a été apprécié pour son accessibilité ainsi que pour son analyse fine du sujet qu’il traite.
  Les deux autres ouvrages ont semblé plus complexes, surtout celui concernant le nucléaire : Le Nucléaire, une Névrose Française, employant des termes très techniques. A suivi un débat assez polémique sur ce sujet délicat. Les échanges ont été divers et parfois agités tout en restant dans un cadre de bonne humeur au sein du groupe, ce qui n’a rendu le moment que plus riche d’intérêt car il est vrai que nous n’avons que peu, en tant qu’élèves, l’occasion de partager nos points de vue sur des faits d’actualité de manière constructive dans le cadre de l’établissement, voilà pourquoi le cours d’ECJS est un aspect vraiment appréciable de notre scolarité lycéenne.
  Enfin, j’ai gardé le meilleur pour la fin : évoquons enfin le livre qui a remporté le plus franc succès dans la classe, j’ai nommé 15 Idées Reçues Sur la Fiscalité ! Cet ouvrage avait beau nous confronter à un vocabulaire très précis et parfois complexe et donc sembler à première vue plus approprié à des élèves de ES, il a su séduire et éveiller un grand intérêt de par sa dimension polémique. Lors du débat, nous avons pu nous interroger et échanger nos avis sur les fondements mêmes de la société dans laquelle nous vivons et remettre certains points en question. Je pense que c’est tout cet emballement lors du débat, alimenté par le contexte actuel qui a éveillé un tel engouement pour ce livre, riche en idées. De plus, dissimulé derrière un titre accrocheur et plutôt simple, l’ouvrage révèle pourtant, pour le plus grand plaisir du lecteur un univers complexe et très bien explicité.
  On peut dire que ce projet nous a permit d’élargir nos horizons comme de mieux comprendre le monde complexe qui nous entoure mais surtout de partager un moment de débat constructif qui n’a fait que renforcer les liens de notre groupe ! Je ne peux qu’inciter les autres lycées participants à tenter cette expérience qui a su porter ses fruits au sein de notre établissement et qui ne peux, à mon avis, que faire des heureux !
                                                                                                                                                                               Béline SEGARD. »

Aucun commentaire: