Rechercher dans ce blog

dimanche 20 septembre 2009

De l’euphorie à la panique : penser la crise financière



Andre Orlean : « De l’euphorie à la panique : penser la crise financière » edition rue d’Ulm 111p : 7€

Résumé
La place décisive qu'occupe la liquidité de marché, à travers la titrisation, dans le système financier actuel peut être interprétée comme l'utopie d'une finance qui se passerait de l'Etat en créant sa propre liquidité. L'assèchement brutal de cette forme de liquidité est au coeur de la crise des subprimes : le marché du capital étant internationalisé, son ampleur défie l'intervention publique.


Voir Alternatives économiques

12 commentaires:

Thomas35 a dit…

C'est une oeuvre réellement intéressante. Toutefois, la complexité est très présente.
En effet, pour une meilleure compréhension, il faut l'acquisition d'un vocabulaire économique. De plus, pour s'accrocher à ce livre, il faut aimer justement l'économie pure et dure. Bien que beaucoup de mots soient définis, il reste compliquer.
Néanmoins, il est très utile pour être plus cultivé concernant la crise financière. C'est une occasion pour revoir certaines bases tout comme de nouveaux sujets qu'on a pas l'habitude de traiter. Je vais répéter que pour que le livre soit captivant, il faut aimer l'économie.

Bonne lecture à tous !

chatotes2 a dit…

Ce livre complexe, mais néanmoins intéressant est quelque peu difficile d'accès si l'on possède très peu de connaissances en matière économique.
Remarquons toute fois que certaines aides (tableaux, statistiques, ...) nous permettent de mieux comprendre des mécanismes théoriques en les replaçant dans un contexte réel. Malgré sa complexité, si l'intérêt du lecteur se porte avant tout sur l'économie, cette œuvre peut être très intéressante.

chatotes2 a dit…

Ce livre complexe, mais néanmoins intéressant est quelque peu difficile d'accès si l'on possède très peu de connaissances en matière économique.
Remarquons toute fois que certaines aides (tableaux, statistiques, ...) nous permettent de mieux comprendre des mécanismes théoriques en les replaçant dans un contexte réel. Malgré sa complexité, si l'intérêt du lecteur se porte avant tout sur l'économie, cette œuvre peut être très intéressante.

Bonne lecture !!!

Adeline et Pierre

Jonathan a dit…

J'ai plutôt bien aimé la première moitié du livre où l'auteur fait comme le récit de la crise. Il nous parle alors de la bulle de l'immobilier et des subprimes...
Ensuite, la partie plus théorique avec un vocabulaire économique très développé reste plus compliquée à comprendre. Il faut s'accrocher et une petite inattention peut vous faire perdre le fil..
Je conseillerais ce livre à des élèves de terminale ES

Jonathan a dit…

J'ai plutôt bien aimé la première moitié du livre où l'auteur fait comme le récit de la crise. Il nous parle alors de la bulle de l'immobilier et des subprimes...
Ensuite, la partie plus théorique avec un vocabulaire économique très développé reste plus compliquée à comprendre. Il faut s'accrocher et une petite inattention peut vous faire perdre le fil..
Je conseillerais ce livre à des élèves de terminale ES

mimi0289 a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre. Il est très intéressant. Pour ceux qui ne comprennent pas vraiment la crise, ce livre est compréhensible.

Paul a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre, même s'il demande une maitrise du vocabulaire "basique" en économie, il est abordable et permet de comprendre les origines de la crise en pointant particulièrement la totale dérégulation des marchés ultra-libéraux. Je conseil.

mareenz a dit…

Livre que l'on pourrait penser inaccessible pour des lycéens, mais pas du tout. Certes, certains mécanismes de la titrisation sont un peu complexes, mais l'auteur adopte un style ultra-structuré qui facilite la compréhension. J'ai plus appris sur la crise financière en lisant ce livre qu'en regardant les multiples émission TV débattant à ce sujet. Je recommande vivement!

Jérémy a dit…

La crise des subprimes 07-08 n'a plus de secrets après avoir lu ce livre. L'analyse est assez complexe mais abordable pour des élèves de série ES. Les idées générales sont perceptibles dans la logique et le point de vue de l'auteur sur les causes de cette crise.
L'euphorie, "moteur à deux temps", passe par une bulle immobilière, rendu possible par une bulle financière. Les acheteurs et prêteurs, attiré par le profit de la hausse des prix, ont fermé les yeux sur le désastre encouru. L'autorégulation concurrentielle, les opposants, l'expérience du passé...n'ont pas permis d'empêcher ce mimétisme de l'opinion commune de se diriger vers la crise, l'unique but des investisseurs étant le profit. Le système, dont les pertes engendrées sont immenses, doit sa survie à la titrisation et l'intervention des autorités publiques.
C'est un bon exemple de raisonnement, qui nous apporte du vocabulaire. L'important est de ne pas décrocher et suivre le fil conducteur. De plus, l'auteur illustre ses propos d'exemples, de citations, de chiffres et il intègre quelques tableaux et schémas. Un livre très intéressant pour comprendre l'économie actuelle.

LF Copenhague a dit…

Cet ouvrage intéressant sur un sujet de grande actualité mous permet de bien comprendre les phénomènes complexes et les processus de la crise financière.Mais on se rend rapidement compte qu'il n'est pas réellement destiné aux lycéen par sa complexité mais plutôt à un niveau d'étudiant plus élevé. Cependant on apprecie son approfodissement du sujet, l'angle de recherche utilisé et la bonne illustration. La seule chose que l'on pourrait lui reprocher est sa complexité et la présence prononcée de chiffres et de sigles.

Bonne lecture :) !

thomas a dit…

Au premier abord, ce livre parait compliqué. Cependant, la première partie qui nous explique comment la crise s'est développée à travers les bulles immobilières et de crédits, est accessible et nous permet de comprendre la crise.
La deuxième partie est certes plus technique puisqu'elle comprend de nombreuses appellations et sigles économiques qui sont toutefois expliqués par des schémas et des tableaux ainsi que dans un lexique.
Ce livre est donc intéressant et nous plonge dans l'univers de la finance. De bonne connaissance économiques sont cependant nécessaires pour apprécier la lecture.

Benjamin a dit…

Je n'ai pas trop aimé ce livre car tout d'abord je l'ai trouvé trop compliqué, il y a un vocabulaire trop spécifique qui même malgré la définition de certains termes à la fin du livre reste difficile à comprendre. De plus il y a beaucoup de citations, de phrases... qui ont une anotation en bas de page, cela incite le lecteur à aller la lire seulement il y en a beaucoup sur chaque page ce qui rend la lecture saccadée, et ennuyeuse.Enfin, selon moi ce livre ne peut pas être lu par tout le monde car il est compliqué.