Rechercher dans ce blog

samedi 25 octobre 2008

Le travail au noir : une fraude parfois vitale?



Le travail au noir : une fraude parfois vitale? Forence Weber

6 commentaires:

Cassandre a dit…

Une sorte de conclusion d'enquêtes : on aimerait en savoir davantage sur les enquêtes elles-mêmes

roulian_45 a dit…

Je crois que Cassandre résume très bien.
Je trouve intéressante le fait de partager le texte en deux partie : récit et conférence.
On reste un peu sur notre fin ...

hélènefaid' a dit…

Livre un peu trop synthétique.On a pas vraiment l'impression d'apprendre quelque chose. Deux exemples quand même intéressants. C'est vrai qu'on a un peu l'impression de lire une conclusion, c'est en fait un bon résumé...

Rebecca Faidherbe a dit…

C'est vrai qu'il s'agit d'une sorte de résumé, mais il est justement trop résumé.
De plus je n'ai pas aimé le style d'écriture de l'auteur, qui a tendance à mettre le même mot plusieurs fois dans la même phrase, ce qui les rendent lourdes et désagréables à lire.

amélie faidherbe a dit…

Un livre trop résumé qui aurait pu etre développé cela l'aurait rendu beaucoup plus interessant ,beaucoup de répétition ....dommage ....

Domitille a dit…

Il est vrai comme il a déjà été dit que le livre peut paraitre court et synthétique cependant on apprend quand même quelques petites choses sur le travail au noir et le partage du livre en deux est interessant. Le thème est interessant mais il est vrai qu'on aimerait en savoir plus.