dimanche 20 septembre 2009

Le grand truquage : Comment le gouvernement manipule les statistiques


Le grand truquage : Comment le gouvernement manipule les statistiques

Un ouvrage de Lorraine Data (Ed. La Découverte, 2009)

Résumé
Des clés aux citoyens pour permettre une lecture critique des informations concernant la nature et les résultats de la politique gouvernementale afin de restaurer les conditions d'un réel débat démocratique. Le collectif met à jour les procédés utilisés par le gouvernement pour fausser les données statistiques dans les domaines tels que l'emploi, l'inflation, la croissance ou la délinquance.


Voir Liens-sociaux

15 commentaires:

Laura a dit…

Bonjour à tous.

Je viens d'abandonner ce livre, le jugeant trop compliqué pour moi. Trouvant le sujet intéréssant à l'origine : le trucage des statistiques pas le gouvernement, je l'ai emprunté, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de notions compliquées. Je lisais sans comprendre, c'est pourquoi j'ai décidé de l'abandonner. Je le juge, en tous cas pour moi, hors de portée.

Laura, Notre-Dame de Boulogne.

LF Copenhague a dit…

Le grand trucage est un livre qui explique bien ce que les sociétés développées de nos jours pourraient faire et font quelques fois: manipuler les statistiques pour qu'ils mettent en valeur la société. Ce livre est bien écrit et est facile à lire ce qui donne envie de le finir. Le fait que ce livre soit divisé en deux parties est très bien pensée car si on n'aime pas trop la première partie on aimera surement la deuxième partie. Ce livre montre en effet une vision assez négative des sociétés modernes et développés alors que c'est eux qui devraient être les ”modèles” pour les pays en voie de développement. En matière de transparence de statistiques.

LF Copenhague a dit…

Après avoir lu Le Grand Trucage d’un groupe de statisticiens sous le pseudonyme de « Lorraine Data », nous avons échangé nos opinions. Le Grand Truquage est structuré en 7 petits chapitres avec une introduction et une conclusion.
L’introduction aborde tous les thèmes du livre et montre explicitement leur but mené, notamment la manipulation des statistiques dans le débat politique. Au début, cela nous a parut quelque peu polémique, pourtant les auteurs nuancent leur polémique.
Chaque chapitre est structuré par une affirmation, une explication et une illustration. En effet, dans le chapitre « Chiffre de l’emploi et du chômage », les statisticiens expliquent les ambigüités de la classification des chômeurs, en différenciant le chômage selon l’ANPE, et de l’INSEE au sens du BIP. Ainsi, D. de Villepin avait annoncé une baisse de chômage, pourtant, il n’y a pas eu de création d’emploi. Cela illustre bien que les hommes politiques peuvent manipuler les statistiques pour leur campagne.
De plus, ils utilisent différentes sources et outils économiques (Dares, INSEE, ANPE, Eurostat, …) tout en ayant un regard critique : c’est une façon de garder un ton neutre.
Cet ouvrage s’appuie sur des faits de l’actualité et les remet dans le contexte du débat politique, ce qui éclaire les questions que nous nous posions.
En un mot, Le Grand Truquage est un livre d’apprentissage concret, fluide, fiable et simple à la lecture. Nous le recommandions vivement.

Charlotte MARTINS et Marie LUCAS

Pierre-Louis a dit…

Le grand trucage est un livre qui traite d'un sujet très intéressant, du moins qui m'intéresse, c'est la raison pour laquelle j'avais décidé de l'emprunter. Cependant, tout comme Laura, j'ai trouvé la lecture assez compliqué et je n'en suis pas venu à bout. Je le recommande aux personnes intéressées par le sujet évidemment dans un premier temps, mais aussi à ceux qui accrochent à la lecture d'un ouvrage relativement technique.

Pierre-Louis, Notre-Dame de Boulogne.

Sabrina Guyomarc'h a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
profses a dit…

Le livre est structuré en chapitres thématiques, ce qui facilite sa lecture. Les enjeux sont clairement expliqués et étayés à l'aide de nombreuses données. L'ouvrage colle à l'actualité en prenant appui sur de nombreuses mesures récentes. L'importance de suivre l'actualité en gardant un oeil critique et en prenant du recul serait la leçon à retenir de cette lecture. Toutefois, le nombre très important de données chiffrées peut faire peur....

bubufaid a dit…

Ce livre bien qu'assez intéressant ne mérite pas le prix lycéen. En effet, c'est plutôt un livre de statisticiens, et non d'économistes, car il n'y a pas d'interprétation des chiffres donnés. Les explications manquent un peu à l'appel.

mimi0289 a dit…

le titre m'ayant intéressé, j'ai commencé à le lire. je suis d'accord avec Laura, le livre est trop compliqué. Il y a trop de données.

TA REUM!!! a dit…

Moi non plus je n'ai pas aimé le livre, alors laura, envoie moi ton num
Mehdi

Emilien Faidh a dit…

Ce livre est effectivement d'une assez grande complèxité, bien que les idées générales soient globalement comprises par le lecteur.
Tout comme Laura, j'ai moi aussi abandonné ce livre ce qui est dommage parce que le sujet, inabordable pour un lycéen, aurait pu être rendu interressant.

LF Copenhague a dit…

La manipulation des statistiques par les gouvernements est un phénomene peu connu de l'opinion publique.
Par une rhétorique simple mais efficace appuyée par des illustrations nombreuses et précises, les auteurs nous dévoile les procédés utilisés par l'action gouvernementale afin de tourner les chiffres a leur avantage.
Cet ouvrage permet, en approfondissant le sujet sur plusieurs themes ( pouvoir d'achat, chomage, pauvreté, immigration,etc.) aux lecteurs de développer leur esprit critique sur les statistiques exposées par les instituts.
Cette dénonciation nuancée fut riche en enseignement.
C'est notre prix lycéen 2010.

caman a dit…

bonjour.

j'ai lu le livre et j'ai aimé le thème. Par la suite je me suis rendu compte comment on pouvait être manipuler à travers les chiffres. Même au 21è siècle malgré la massification de l'enseignement. Et ce livre permet de pourvoir avoir un esprit critique face aux chiffres et aux hommes politiques. Par contre je trouve que l'auteur se répétait(entre le chômage et la délinquance...) le principe reste le même. Donc je ne l'ai pas fini.Mais il est très intéressant.

myrtille a dit…

J'ai moi aussi trouvé ce livre à la fois intéressant et difficile.
Intéressant parce qu'il aborde les statistiques sous un autre angle, un angle plus polémique, certe, mais j'ai l'impression que depuis que j'ai lu ce livre, je n'écoute plus les discours politiques de la même oreille. Le livre a donc, pour ma part, atteint ses objectifs.
Par contre, je comprend tout à fait que certains l'aient trouvé difficile, voire hors de portée car presque aucune des notions économiques abordées ne sont expliquées et l'emploi d'un grand nombre de sigles ne facilite pas du tout la lecture : à lire avec son cours de SES sous la main !

Maxime M a dit…

Bonjour à tous.

J'ai choisi ce livre car le sujet me parraissait attrayant et je n'ai pas été déçu. Celà permet de comprendre le jeu que tient l'état dans les relations avec les statistiques fournies par les différents organismes (INSEE).
C'est un livre que je conseille à la lecture meme si elle n'est pas si facile que ça elle est compréhensible pour des adeptes de politique économique.

Maxime M a dit…

Bonjour à tous.
J'ai choisi ce livre car le sujet me parraissait attrayant. Il traite des relations que l'état tient avec les différents organismes de statistiques (INSEE). L'état interprète les chiffres pour permettre de mettre la mise en place de leur politique et argulenter leur chois
Je conseille ce livre meme si pour certaines personnes la compréhension est difficile.Cux interressés par la politique de notre pays seront satisfaits