Rechercher dans ce blog

dimanche 20 septembre 2009

Le mérite contre la justice



Le mérite contre la justice
Un ouvrage de Marie Duru-Bellat (Presses de Sciences-Po, coll. « Nouveaux Débats », 2009, 163 p., 12€)


Résumé

Cet essai prend le contrepied du discours sur le mérite et l'égalité des chances. La sociologue veut démontrer que ces préceptes participent de l'idéologie néolibérale et rejettent les facteurs structurels (sociaux, psychologiques, économiques) qui interviennent dans la destinée d'un individu. Elle propose d'accorder moins de poids aux diplômes et interroge la méritocratie à la française.


Voir liens-sociaux

11 commentaires:

mareenz a dit…

Bonjour à tous!

Lorsque j'ai choisi ce livre de Marie Duru-Bellat qui a été ma première lecture de ce prix lycéen 2010, je savais par avance que le sujet, si ce n'est le style d'écriture ou bien la thèse de l'auteur, allait m'intéresser. Et c'est avec joie que je vous apprends que je n'ai pas été déçue! En effet, cet ouvrage est très bien construit, les questions essentielles sont traitées par chapitres eux-mêmes entrecoupés en plusieurs points représentant chacun un argument. Le contenu est clair, même si un argument est parfois développé trop longuement à mon goût, comme celui selon lequel la méritocratie est une valeur ancrée et valorisée chez les personnes ayant un statut social élevé, tandis que les personnes ayant un statut moindre font reposer les échecs qu'ils peuvent connaître dans leur vie sur le hasard ou bien le destin. On peut facilement attester du grand travail de recherche effectué par l'auteur, les références aux sociologues tels que François Dubet, aux psychologues et autres professionnels et oeuvres littéraires sont très nombreuses. Certes ce livre requiert de la concentration pour en suivre le fil conducteur, mais une fois l'effort effectué, on est loin de le regretter, le sujet est passionnant, l'écriture plutôt fluide (même si parfois un peu alambiquée...) et les arguments sont captivants. En effet, j'ai appris beaucoup de choses quant à notre environnement de lycéens ; de nombreux principes simples mais pourtant ignorés sont expliqués de manière claire, comme par exemple le rôle de l'hégémonie américaine dans l'importance de la méritocratie dans nos sociétés. J'ai beaucoup apprécié la vision critique qu'apporte Marie Duru-Bellat sur la méritocratie, qui semble pour un novice être un principe qu'il faut encourager car considéré comme juste. Cependant dans son ouvrage, Marie Duru-Bellat nous exprime d'abord la différence présente entre les notions de mérite, justice, égalité et équité, puis l'arbitrage qui doit être fait entre ces différents acteurs pour arriver à construire une société " vivable " selon ses mots. Je vous recommande donc à tous chaudement ce livre, qui pourrait bien être mon prix lycéen 2010!

Emilie a dit…

Le mérite contre la justice est un livre très intéressant qui nous en apprend d'avantage sur les termes comme la justice , le mérite , égalité... qui dans nos sociétés sont des termes que nous pouvons confondre et dont la signification peut paraître obscure . Le livre est bien organisé avec des sous parties claires et précises. Tout est mis en œuvre pour faciliter la lecture cependant il faut s'accrocher pour suivre sinon on perd facilement le fil conducteur. Ce livre comporte un couac en effet il est dur a lire ! Amis lecteur cramponnez vous a votre siège . Ce livre fait la parallèle avec le cour de science économie de terminale et peut être utilisé pour illustrer des exemples dans des dissertations. La méritocratie est un débat actualisé en période de revendication sociales comme en ce moment

chatotes2 a dit…

Bonjour !
Au premier abord, ce livre n'est pas facile de part sa densité d'informations et de références. Sa structuration est claire en chapitres et sous-chapitres qui en facilitent la compréhension. L'auteur donne beaucoup de faits et explique une multitude de concepts en peu de mots.
On peut constater que Marie Duru-Bellat s'appuie sur de nombreux auteurs pour éclairer sa pensée et cela a éveillé notre curiosité.
La construction est intéressante et très logique. En effet les deux premiers chapitres sont davantage théoriques, quant au troisième, il est nommé à juste titre "Le mérite dans la vrai vie" ce qui met en relief les notions expliquées auparavent. Enfin le dernier chapitre propose une ouverture qui remet en cause la place du mérite dans notre société.
Notre jugement est donc en double teinte : nous avons trouvé le sujet passionnant et très actuel, mais la quantité des notions et références en a rendu difficile sa lecture.
Agathe M. et Marthe N.

chatotes2 a dit…

Bonjour !
Au premier abord, ce livre n'est pas facile de part sa densité d'informations et de références. Sa structuration est claire en chapitres et sous-chapitres qui en facilitent la compréhension. L'auteur donne beaucoup de faits et explique une multitude de concepts en peu de mots.
On peut constater que Marie Duru-Bellat s'appuie sur de nombreux auteurs pour éclairer sa pensée et cela a éveillé notre curiosité.
La construction est intéressante et très logique. En effet les deux premiers chapitres sont davantage théoriques, quant au troisième, il est nommé à juste titre "Le mérite dans la vrai vie" ce qui met en relief les notions expliquées auparavent. Enfin le dernier chapitre propose une ouverture qui remet en cause la place du mérite dans notre société.
Notre jugement est donc en double teinte : nous avons trouvé le sujet passionnant et très actuel, mais la quantité des notions et références en a rendu difficile sa lecture.
Agathe M. et Marthe N.

chatotes2 a dit…

Bonjour !
Au premier abord, ce livre n'est pas facile de part sa densité d'informations et de références. Sa structuration est claire en chapitres et sous-chapitres qui en facilitent la compréhension. L'auteur donne beaucoup de faits et explique une multitude de concepts en peu de mots.
On peut constater que Marie Duru-Bellat s'appuie sur de nombreux auteurs pour éclairer sa pensée et cela a éveillé notre curiosité.
La construction est intéressante et très logique. En effet les deux premiers chapitres sont davantage théoriques, quant au troisième, il est nommé à juste titre "Le mérite dans la vrai vie" ce qui met en relief les notions expliquées auparavant. Enfin le dernier chapitre propose une ouverture qui remet en cause la place du mérite dans notre société.
Notre jugement est donc en double teinte : nous avons trouvé le sujet passionnant et très actuel, mais la quantité des notions et références en a rendu difficile sa lecture.
Agathe M. et Marthe N.

LF Copenhague a dit…

Ce livre nous apprend d’avantage sur les termes de mérite, de justice, d’égalité et d’équité, parfois mal compris dans le débat d’aujourd´hui sur la méritocratie. Les différences entre chacun de ces termes sont présentées clairement. Sa vision du mérite et de l’élitisme m’a ouvert les yeux sur certains mécanismes peu connus de notre société.
Afin d’alimenter son argumentation, l’auteur s’appuie sur de nombreux concepts illustrés clairement par des faits et des exemples. Une multitude d’auteurs sont cités ce qui nous apporte une explication complète de la méritocratie.
Le livre est bien structuré, les sous parties sont bien mises en relief. Il y a apparemment deux chapitres théoriques, suivis d’un troisième plus concret qui illustre les notions des deux premiers.
En revanche, le livre est très dense, nous perdons facilement le fil de l’argumentation. Il y a parfois trop de notions vagues pour pouvoir comprendre ce que l’auteur veut nous dire.
Sans motivation et concentration, il devient difficile de finir ce livre.

Alexis Faidh. a dit…

Avant de développer mon propos, je dois dire que j'ai vraiment adoré le livre de Marie Duru-Bellat qui est une réussite totale tant sur le fond que sur la forme.
En effet, le style utilisé est assez léger pour faciliter la compréhension ( bien qu'il requiert une certaine concentration étant donné la difficulté du sujet abordé ) ce qui ne l'empêche pas l'oeuvre d'être très fouillée, intéressante et qui a le mérite d'aller au bout du sujet.
De plus, en tant que lycéen, il s'inscrit parfaitement dans le programme et m'a permis de mieux comprendre ce dernier, ainsi que d'aborder des notions qui n'en font pas partie.
Surement le meilleur ouvrage parmi ceux proposés.

KRISTIANA a dit…

Le mérite contre la justice de Marie Duru-Bellat est un ouvrage très intéressant et enrichissant.
Traitant du sujet du mérite social et posant des questions d'actualités tels que le mérite scolaire ou bien les inégalités.
Je conseille donc vivement ce livre à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le mérite et sur ce qui en résulte. Facile à lire cet ouvrage convient parfaitement aux lycéens.

KRISTIANA a dit…

Le mérite contre la justice de Marie Duru-Belat est un ouvrage très interessant et enrichissant.
Traitant sur la mérite social et des notions tels que la mérite scolaire mais aussi les inégalités.
Posant des questions d'actualités ce livre permet de mieux comprendre notre société.
Ce livre est donc agréable à lire et convient parfaitement à des lycéens .Je conseille donc vivement ce livre à toute personne qui souhaite en savoir plus sur le mérite et sur ce qui en résulte.

Senner a dit…

Bon, je me lance peut-être dans une entreprise périlleuse car au contraire de ce qu'expriment la plupart des commentaires... Je n'ai pas aimé le livre !
Attention, je ne dis pas qu'il est négatif en tout points, mais je n'ai pas su le savourer comme un livre en lui-même.
Le fait est que le sujet est passionant, il est vrai, et que dans nos cours d'économie, le mérite et l'aspect de la justice en rapport avec, ne tient qu'en quelques lignes à peine... Mais ne pensez-vous pas qu'il reste peu ouvert au large public ? Je veux dire par là que le vocabulaire est extrêmement précis et spécifique. L'élocution de Marie Duru-Bellat est d'un niveau très bon, qui rend le livre bien sûr, très agréable à lire. Mais qui peut affirmer avoir su ce qu'était, par exemple, un paradigme avant de lire cet ouvrage ? Moi-même je n'ai pu passer ce mot que par la chance que m'avait donné le cours de spécialité économique de l'apprendre... Une semaine avant de le lire ! Ce n'est pas un mot courant... Par la difficulté que représente la lecture et le vocabulaire, je dirai que cela réduit déjà le nombre de lecteurs éventuels.
Ensuite, le sujet reste très précis, et je trouve que les aspects abordés sont tellement nombreux que très vite, l'on peu se perdre... Le foisonnement d'idées et de commentaires nous apporte une masse de connaissance qu'il faut un peu de temps à "digérer". Je n'oublie pas les points positifs, bien sûr. Le livre aborde un sujet qui est passionnant, et nous cultive énormément sur le sujet. Jamais je n'aurai pensé qu'il y avait tant à dire à ce propos.

En conclusion, je dirai, bon livre, intéressant, mais malheureusement difficile d'accès pour cause d'écriture pointues et de vocabulaire préçis, et j'ai oublié de le dire, les références sont certes essentielles, mais tellement nombreuses que l'on peut si perdre très vite...

Voilà !

vincent a dit…

Un livre enrichissant, d'une part de son contenu rocambolesque pour ainsi dire. De plus, ce livre me sert pas rapport à mes cours de sociologie, à approfondire mes connaissances des auteurs. A continuer cette expérience, c'est très intéressant !