Rechercher dans ce blog

jeudi 23 septembre 2010

La loi du ghetto. Enquête sur les banlieues françaises

La loi du ghetto. Enquête sur les banlieues françaises, Luc Bronner (Calmann-Lévy, 2010)

24 commentaires:

angela a dit…

"La loi du ghetto" est un livre tres interessant qui traite des différents aspects des "ghettos" francais (traffics, emeutes, violences, immigration,...). C'est également une alerte car l'auteur demontre que la situation dans les banlieues s'est sans cesse dégradée depuis 2003. Il dénonce les politiques, les médias...
Nous pouvons y voir que le phénomene de gangs (emeutes, violences envers les policiers...) entyrainent une désertion des banlieues par les forces de l'ordre, ce qui crée un cercle vicieux. Avant chaque chapitre, il y un extrait de discours de Sarkosy (...!) Je conseille donc ce livre a ceux qui s'interessent au probleme des banlieues et aux problemes sociaux en général.

chateaubriand a dit…

"La loi du ghetto" est un livre constitué de fait réels et actuels, qui se déroulent en France aujourd'hui, illustré de nombreux exemples et témoignages (ex: témoignages sur la mort des jeunes dans le chapitre 2 « Automutilation »). En effet l'auteur sait rendre l'information, le message intéressant sans en faire quelque chose de lourd, de difficile à intégrer. Ce livre est accessible et simple à comprendre car il est aussi proche du roman que du documentaire. De plus, sa forme ( argument + exemples, témoignages, données chiffrées,..) permet au lecteur de comprendre rapidement le message. C'est pourquoi nous avons aimé ce livre, il a su nous intéresser à un sujet qui ne fait pas forcément parti de nos centres d'intérêt et nous faire enregistrer une information sans nous en mettre plein la tête. Ce que nous avons pu en retenir, c'est que l'exclusion des « quartiers sensibles » est un réel problème pour ceux qui y habitent (violence, chômage, trafic, pauvreté,..). Ces ghettos répondent à cette mise à part en créant leur propre société, avec leur propre économie, leur propre politique, leurs propres règles,.. Nous conseillons ce livre à tous ceux que la sociologie intéresse.

chateaubriand a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
chateaubriand a dit…

"La Loi Du Ghetto" est une poignante enquête sur les banlieues françaises. Une description complète, imagée, et objective (chaque chapitre laisse apparaître différents points de vue : celui de l'État, des habitants, et la perception des jeunes face aux difficultés quotidiennement rencontrées)de la situation RÉELLE de ces quartiers où la loi du plus fort règne.
Un ouvrage passionnant grâce à une accroche dès les premières pages, qui fidélise le lecteur et le conduit à achevé sa lecture. Histoires et témoignages animent le récit sociologique que nous livre Luc Bronner, étayant son côté véridique. Illustré de nombreuses données statistiques chaque chapitre nous dévoile une facette supplémentaire de la vie en cité. On y aborde en effet les hiérarchies (le "bizness" ou cartel de la drogue) qui rendent la vie encore plus difficile aux habitants (nourrices, menaces, conflits de territoires...)
Cet ouvrage ne s'arrête pas à une simple démonstration, mais ouvre une réelle dénonciation sur la politique menée par Nicolas Sarkozy, aussi bien en tant que Ministre de l'Intérieur que Président de la République. Une politique inefficace et stigmatisante, renforçant un communautarisme déjà très présent.
Enfin, un livre vivement conseillé qui permet d'éliminer tout préjugé, sur ce que l'on connaît très mal, car souvent représentée dans les médias par une objectivité qui laisse à désirer.
Un bémol, les tous derniers chapitres peuvent être moins intéressant, car plus technique et s'adressent à un public aux connaissances plus poussées sur la politique (ici, sécuritaire).

Élodie et Marie

Joachim du Bellay a dit…

"La loi du Ghetto" est une enquête au sein des banlieues parisiennes dîtes "sensibles" qui va clairement au-delà des idées reçues et autres clichés véhiculés par les média. Luc Bronner nous livre un véritable travail d'investigation dans ces Ghettos des temps modernes.
Ce livre nous présente sous différents angles l'enclavement de ces quartiers, leur hiérarchie, leur économie (notamment souterraine) et plus généralement la vie des habitants de ces villes du "9-3". Outre le fait d'être une étude sociologique de ces banlieues, l'auteur lance un appel aux autorités et dénonce la politique menée par Nicolas Sarkozy (ministre de l'intérieur/président de la république), politique de l'immobilisme depuis 2002, où les discours se répètent mais où la situation ne fait qu'empirer.
Autre point positif de ce livre : il est à portée de main, accessible à tous et très bien construit. Les données chiffrées et les témoignages rendent ce livre vivant et attractif.

LF Copenhague a dit…

Un journaliste décrivant la situation désespérante des personnes en banlieue. Il parle des conditions de vie, des causes, des aspects, des conséquences, des normes et comment ils agissent. Plusieurs histoires sont racontées, ce qui nous permet de voir la vie en banlieue et elles sont accompagnées de statistiques qui révèlent de nombreux aspects. La haine et l'absence de communication entre CRS et jeunes constituent un cercle vicieux dans lequel tous les habitants sont engagés. Au début, de chaque chapitre, on voit les discours de Nicolas Sarkozy en tant que ministre ou président. Cela ne change pas, même discours, mêmes mesures, même politique. Le seul point négatif, selon nous, porte sur les derniers chapitres, où la technicité du vocabulaire rend la compréhension difficile. Il faudrait une meilleure connaissance dans le domaine pour comprendre un peu mieux. L´ouverture en fin d´ouvrage est très intéressante : proposition sur une autre politique possible pour les banlieues fondée sur l´expérience des quartiers sud de Chicago dans les années 80. Même si tous les problèmes n´y sont pas totalement réglés, c'est mieux que de tourner en rond comme dans les banlieues françaises. En tout cas, très bon livre qu'on a beaucoup aimé car il montre et surtout témoigne de la ghettoïsation de certains quartiers en France.

Inge-Marie et Chimène 1ère ES

aram a dit…

il n'est pas aisé de comprendre tout les tenants et les aboutissants de la crise des banlieus en france. Luc Bronner propose une analyse qui a pour avantage de découlée de nombreuses années de contact avec le milieu. Mais l'approche reste exterieure et malgrès l'apport des nombreux témoignage, on ne saurait analyser par les chiffres un phénomène fondamentalement humain. En cela, les limites de cette étude me paraissent plus qu'évidentes même si il me semble que la place du vécu dans ce livre est centrée, à defaut d'être centrale. Je pense que le mérite de cette oeuvre est de lever un premier voile sur cette crise des banlieus et d'apporter un premier champ d'analyse aux problématiques qu'elle pose et auxquelles on n'accorde que très peu de considérations (conditions de travail de la police, banalisation de la violence, repli des quartiers sur eux-même etc...). Le premier message délivré par M.Bronner dresse un portrait plus qu'alarmant du problème des "ghettos" en france et donne des éléments concrets qui, sans nous parler de solutions miracles, érige un premier pilier qui est celui de la prise de conscience. Très bon livre

Lycée Delaunay a dit…

C’est une réelle plongée dans le monde des cités que nous offre, à travers son livre, le journaliste Luc Bronner. En effet, il nous entraîne, de Aulnay sous Bois aux Ulis, dans la vie de ce qu’il appelle « le ghetto ». Si la définition de ce terme est discutable, on est rapidement fasciné par ses descriptions précises des cités, de leur « bizness », leurs codes, leur hiérarchie, leur dialecte. Nous avons trouvé ce livre intéressant et abordable pour les lycéens. De plus, il nous a aidé à débattre sur le sujet de la possible contre-culture des cités en cours de SES.

Pauline et Marianne

Lycée Delaunay a dit…

"La loi du ghetto" est un livre très interessant à mon avis, car Luc Bronner parle de problème, de situation actuelle. Le livre parle des situations dans les "ghettos" francais. Comment les gens y vivent, quelle est leur situation? Quels sont leurs loisirs, leurs activités ? Dans le livre on évolue de plus en plus profond dans les "ghettos" grâce à des informateurs. Ces informateurs sont des habitants de ces "ghettos", plus souvent des jeunes, car on voit dans le livre que ce sont plutôt des jeunes qui règnent sur la cité. Pour finir, je conseille ce livre à tous les gens qui s'interessent aux problèmes des banlieues et aux problèmes sociaux en général, car ce texte est vraiment interessant au point de vue social.

isalvert a dit…

"La loi du ghetto" est une analyse sociologue très pertinente de la situation complexe que vivent au quotidien les individus des ghettos français. L'analyse est illustrée par de nombreux exemples, qui permet de saisir la réalité des faits, montrant le véritable carcan que forme le ghetto pour ses habitants. L'auteur construit son documentaires d'un point de vue immanent.

Marc-Antoine et Sarah, TES, lycée de la Cotière (01)

isalvert a dit…

"La loi du ghetto" a été pour moi un livre intéressant dans la mesure où il donne une vision a priori objective des banlieues françaises et nous permet de mieux nous rendre compte de la véritable situation, plus préoccupante que l'on pourrait le croire. On peut voir à quel point les politiques se servent de la peur des gens et semblent même attiser les violences. De plus, même si le terme de "ghetto" peut paraître fort au premier abord, on découvre au fil de la lecture qu'il n'est pas si inadapté.
Pour finir, passer la cité au « karcher » n’est peut être pas une si bonne idée.

Vincent et Rudy 1ereES, lycée de la Côtière (01)

isalvert a dit…

"La loi du ghetto" est un ouvrage qui s'intéresse aux divers aspects des ghettos français. L’auteur remet en cause des préjugés qui existent en démontrant que la situation de ces zones d’habitation perdure depuis le début des années 2000. Pour se faire, il expose les différents évènements qui appartiennent aux ghettos, tels que les gangs, les émeutes, le communautarisme et un sentiment d’appartenance fort. De plus, les citations en provenance des discours du Président de la République démontrent que l’Etat est l’un des principaux acteurs de ce phénomène.

VIALETTE Maryne, TES2, Lycée de la Côtière (01).

TES3 a dit…

Ce livre nous plonge dans un univers étranger à une majorité de français et permet de concevoir une face cachée des jeunes de banlieues. L’auteur va énumérer l’importance de « ces territoires » qui vont beaucoup jouer dans l’équilibre social du pays et l’on va donc trouver un développement des plus intenses fractures. Dans la mesure où Luc Bronner est omniprésent dans les faits, on dispose de multiples informations sur le comportement des jeunes, dans leur façons de vivre, de s’exprimer, ou encore de s’auto- défendre. Ainsi, le lecteur peut se rendre compte que de nombreux facteurs (Etat) peuvent être impliqués dans l’intense développement de ce que l’on appelle maintenant « ghettos ». On constate donc une France plus ou moins inégalitaire et contrastée.

Nous pouvons dire que ce livre est très provocateur puisqu’il dévoile certains aspects qui restent inconnus de nos jours. Cependant, à l’aide de ce livre, de nombreux points ont été éclaircis et nous ont permis de mieux comprendre la réalité des faits.

Sofia, Harmony et Elodie, TES 3, Lycée Marceau, Chartres

Lycée de la Cotière a dit…

La loi du ghetto est un livre de Luc Bronner, journaliste au monde, qui durant plusieurs années est allé étudier les gens qui vivent dans les cités. Cet auteur nous livre un portrait sans détour des banlieues françaises qu’il définit lui-même comme des ghettos. Ce terme peut paraître fort à première vue mais cependant on s’aperçoit au fil du texte que cela définit la réalité telle que l’auteur nous l’a décrite. Luc Bronner essaye de décrire ses quartiers dits sensible et ses habitants en évitant les stéréotypes. A la fin le résultat obtenu est extrêmement satisfaisant et donne un livre très plaisant à lire, même pour les non-initiés en sociologie, qui casse un peu les stéréotypes que l’on peut avoir. C’est donc un livre que je recommande fortement.
Lopez .T

tes a dit…

J'ai adoré ce livre parce que je l' ai trouvé plutôt accessible et facile à lire grâce à l' utilisation d' anecdotes et d' un vocabulaire adapté ...
La vision de l' auteur m' a aussi beaucoup intéressé. Je l' ai trouvé objectif. Son but n' est pas d' incriminer ceux qui subissent le phénomène de ghettoïsation mais plutôt de comprendre afin de trouver des solutions. Il ne s' auto-censure pas. Il montre les actions de l' état ( inutile ou qui enveniment la situation ) ou encore traduit des chiffres qui sont censés valoriser une campagne électorale en montrant ce qu' il peut se cacher derrière.
Mathieu D. Kreisker BZH

tes a dit…

J'ai adoré ce livre parce que je l' ai trouvé plutôt accessible et facile à lire grâce à l' utilisation d' anecdotes et d' un vocabulaire adapté ...
La vision de l' auteur m' a aussi beaucoup intéressé. Je l' ai trouvé objectif. Son but n' est pas d' incriminer ceux qui subissent le phénomène de ghettoïsation mais plutôt de comprendre afin de trouver des solutions. Il ne s' auto-censure pas. Il montre les actions de l' état ( inutile ou qui enveniment la situation ) ou encore traduit des chiffres qui sont censés valoriser une campagne électorale en montrant ce qu' il peut se cacher derrière.
Mathieu D. Kreisker BZH

tes a dit…

C'est une véritable "bible" de la banlieue. Sans doute l'ouvrage le plus complet, le plus travaillé, à ce sujet.
L'argumentation est riche et illustrée par un véritable travail d'orfèvre.
L'auteur nous invite à découvrir la réalité de la situation, à mieux la comprendre et à nous faire réfléchir sur ce sujet,très abordé mais peu fouillé ! C'est un ouvrage vérité, anti-préjugés et surtout alarmant sur la situation actuelle. Un chef-d'oeuvre moderne, accessible et instructif!

Bastien M. Kreisker BZH

tes a dit…

Ce livre est génial. Il est facile à lire et très intéressant. Le fait que ce qui y est écrit soit réel et donc crédible m'inspira plus à continuer la lecture que les ouvrages basés sur l'imagination de l'auteur.
Une véritable prise de conscience s'installe ici sur la vie dans les ghettos : "ghettos ce terme qui fait si peur à la république". Là bas c'est la loi du plus fort, les autorités en ont perdues le contrôle. Les faits réels qui sont exposés gâche la vie de beaucoup de nos concitoyens. On a du mal à comprendre comment on en est arrivé là. La dénonciation est très bien faîte. J'ai été emballée !
Elise M. Kreisker BZH

tes a dit…

Bonjour, dans le cadre du prix du livre de SES, j'ai lu "la loi du ghetto".
Le livre offre une meilleure compréhension des banlieues et des enjeux. De plus, il parle des problèmes entre les "bandes", mais aussi avec le reste de la population alentour de villes plus aisées. On comprend mieux l'enjeu lorsque l'on habite dans un village car cela nous parait loin. Cet ouvrage est constitué de fait réels et actuels qui se trouvent en France aujourd'hui.
Ce livre apporte une lumière aux questions que l'on pouvait se posées et choque également par ses révélations.
Amélie LJ Kreisker BZH

A-C.P a dit…

De bout en bout, nous prend aux tripes grace aux temoignages et aux descriptions réalistes que nous transmet L.Bronner, au jour le jour.C'est un livre vivant et très interessant pour notre série ES car il traite d'un sujet d'actualité brulant: la crise des banlieues. On y voit la vie de jeunes qui sont en colère,ressentent un sentiment d'injustice et sont étouffés par les controles de police incessants.Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les conditions de vie dans ces ghettos, les causes et conséquences d'un systèmequi les a oublié, je conseille le ce livre qui se lie facilement.

A-C.P a dit…

C'est un livre accrochant car il touche un sujet de société et nous informe précisément grâce à des chiffres et des descriptions de vies qui nous sont étrangères. Il permet vraiment de réaliser le rythme difficile de personnes vivants dans les cités. Le journaliste analyse tout en essayant de comprendre les comportements, c'est pourquoi l'on peut vraiment se mettre à la place de ces jeunes en milieu défavorisé.
On peut comprendre le pourquoi du comment. On découvre aussi un mode de communication très différent du notre. Ce livre donne beaucoup de précisions du niveau de vie dans certains quartiers. La différence des jeunes dans ce livre intrigue et le journaliste reste objectif .

Mathilde.V Kreisker BZH

A-C.P a dit…

Livre remarquable qui traite du sujet des banlieues françaises sous tous ses angles : trafics, violence, immigration... D'autant plus que l'auteur ne prend partie ni pour les "banlieusards", ni pour les autorités. Il reste objectif et tente de briser les stéréotypes entretenus à l'égard des deux "camps". Son récit est rendu vivant par son infiltration dans les banlieues, qui lui a permis de retranscrire les témoignages de ses habitants, mais également car il s'est intéressé aux versions que tiennent les politiques, les médias ou encore les autorités. Une œuvre qui dénonce avec brio la détérioration de la situation des populations vivant dans les banlieues.

Alizé T. Kreisker BZH

Joachim du Bellay a dit…

"La loi du ghetto" dresse un sinistre tableau de nos banlieues françaises où se mèlent réglements de compte, difficultés économiques, et ethnisation. En effet, Luc Broner analyse avec acuité les échecs de l'intégration des dernières vagues d'immigration venues d'Afrique. La différence culturelle, entre ces populations issues du "ghetto" et la majeure partie de la société francaise, apparait comme la première cause de la marginalisation de ces quartiers sensibles. Luc Broner a le mérite de ne pas occulter les sujets tabous comme l'immigration ou la prolifération de la délinquance. Par conséquent, le journaliste, en s'attachant à décrire ces quartiers sous divers points de vue, laisse au lecteur une libre interprétation. Aussi, nous donne-t-il les moyens de penser par nous-même cette situation au delà des préjugés et de la bien-pensance.

t3rry93 a dit…

Le livre de Luc Bronner appelé La loi du Ghetto montre le parcours d'un sociologue "infiltré" dans les banlieues françaises dites à problème. Il évoque alors les différences qui existent entre les "ghettos" et la société actuelle: les différences concernant les valeurs, le mode de vie, les codes ou encore le langage. Il s'appuie sur des témoignages de jeunes, d'habitants de quartier à problème, d'élus locaux ou encore de simples élèves pour appuyer ses propos. Les différents aspects de la vie dans les cités sont abordés sans aucun jugement de valeur et loin des préjugés actuels.
J'ai beaucoup apprécié ce livre car il s'agit d'une analyse incroyablement juste de la vie en banlieue. Le langage est simple et compréhensible et le livre se lit relativement vite. J'ai beaucoup apprécié ce livre pour les anecdotes dont il regorge parce que ce sont des évènements que l'on vit au quotidien, des choses que l'on fait sans même y réfléchir et on ne se rend pas toujours compte de la vision que renvoie cet acte. Les conflits entre générations et avec les personnes issues d'un milieu différent sont là aujourd'hui et le livre permet de prendre du recul sur le comportement de chacun en ce qui concerne les responsables de ces différends. L'analyse est juste et fidèle, ne prend aucun parti et permet de voir les choses d'un œil extérieur et c'est pour cela que j'ai beaucoup aimé ce livre.
Dibongué Terry, Charles de Foucauld, Paris 18ème