Rechercher dans ce blog

jeudi 22 septembre 2011

Les métamorphoses de la distinction

Les métamorphoses de la distinction. Inégalités culturelles dans la France d'aujourd'hui, Philippe Coulangeon, Paris, Grasset, coll. « Mondes vécus », 2011

8 commentaires:

desjardin_justine a dit…

"Les métamorphoses de la distinction" a été pour moi une déception. L'auteur nous donne des informations trop minces . A part critiquer le président de la république Philippe Coulageon ne démontre rien de spécial et ses propos ne sont réellement par marquants. Dès le départ on peut ressentir une influence politique de l'auteur à travers son écriture ce qui rend le livre partisan. De plus le rythme du livre et l'écriture sont monotone et n'arrivent pas à attraper le lecteur ; c'est pourquoi ma lecture s'est arrêtée à la moitié . Lire ce livre c'est comme lire un catalogue de référence à des ouvrages qui eux traitent vraiment la distinction et son évolution.

Lycée de la Cotière a dit…

Un thème sans doute intéressant mais bien trop lourd et complexe pour être intelligible. Des informations et idées intéressantes mais que le style d’écriture rend trop peu accessibles.

Lycée de la Cotière a dit…

Un thème sans doute intéressant mais bien trop lourd et complexe pour être intelligible. Des informations et idées intéressantes mais que le style d’écriture rend trop peu accessibles.

David, Lycée Jean Monnet a dit…

Avec des termes souvent trop vides de sens pour le néophyte que je suis, je m'étais lancé, à m'y perdre, dans cette lecture longue et difficile sans jamais en voir le bout (j'ai en effet abandonné la lecture à peine dépassé la première moitié). Je pense que "les Métamorphoses de la distinction : inégalités dans la France d'aujourd'hui" n'a rien d'un livre envisageable pour être un Prix Lycéen. en effet, les idées de l'auteur sont enumérées pour former une forme de liste visant critiquer, sans nul autre interêt. Peut-être que certains y trouveront leur compte mais pas moi... Malgré le bien-fondé de ses propos et un thème intéressant, Philippe Coulageon ne nous fait rien parvenir, qui puisse être dans les cordes des préocupation d'un élève lycéen.

IDF a dit…

j'ai trouvé ce livre peu accessible à des élèves de premieres.Ce livre est cependant très interressant, les théories exposées etant très pertinantes.

kira a dit…

C'est un livre plutôt intéressant mais beaucoup trop compliqué. Les phrases sont trop beaucoup trop longues et parfois répétitives. Il faut prendre du temps pour lire ce livre afin de bien comprendre ce que veut dire l'auteur car le bouquin ne se lit pas très facilement. Le sujet est cependant assez complet et les exemples de la musique, de la télévion, de l'école, de la fréquentation des musées... sont pertinents.
Certains passages sont beaucoup plus intéressants que d'autres et plus faciles à la compréhension.
Le livre est peu accessible à des élèves de lycée malgré le sujet qui est plutôt intégré dans les cours de SES et vraiment intéressant.

Unknown a dit…

j'ai trouvé ce livre très intéressant par rapport au sujet qu'il abordé , c'est d'ailleurs pour cela que j'avais choisi de le lire , néanmoins je l'ai trouvé compliqué au niveau de son style d'écriture je n'ai de ce fait pas réussi à me plonger totalement dedans et à retenir quelques idées pertinentes. Je pense qu'il faut vraiment prendre le temps d'analyser ou déjà connaitre plus en détail le sujet pour mieu comprendre où l'auteur veut en venir. Au final, je pense également que c'est un livre peu accessible pour des éleves de lycée.

fred.tamic a dit…

"Les métamorphoses de la distinction..." est un livre purement sociologique qui approfondit les chapitres sur la culture et les inégalités abordés en série ES. Il est donc très intéressant, cependant il apporte assez peu de connaissances supplémentaires. Quelle déception! Par ailleurs la lecture est alourdie par des phrases à rallonge qui perdent le lecteur. Parfois on ne sait pas exactement où l'auteur veut en venir. Elle est également alourdie par de nombreux chiffres et dates qui relèvent cependant d'un travail de recherche rigoureux. De plus, l'auteur se base sur de multiples thèses d'auteurs qui enrichissent la scientificité de l'ouvrage.
En bref, cette une excellente prolongation du cours mais qui ne s'en détache pas, c'est dommage!