jeudi 22 septembre 2011

Les rémunérations obscènes

« Les rémunérations obscènes », Philippe Steiner, éd Zones (La Découverte), 150 p. 

7 commentaires:

Lycée de la Cotière a dit…

Un livre parfois complexe mais qui nous fournit d’intéressantes informations au sujet des très hauts revenus et nous permet d’en apprendre davantage au sujet du monde opaque de la finance et des « surhommes ».
Le monde des très hauts revenus paraît ainsi n’avoir aucune commune mesure avec le monde économique classique.

R.H. et V.D.

IDF a dit…

Un livre très intéresant qui nous montre bien la difference entre les personnes normales et les surhommes. Il y a parfois beaucoup de chiffre ceux qui peut rendre la lecture un peu ennuyeuse. Personnelement j'ai vraiment aimé car le sujet m'a vraiment interresé.

Emeline a dit…

Ce livre nous en apprend beaucoup sur le monde des "surhommes", qui nous est inconnu, et malgré quelques termes un peu techniques, tout ce qui est expliqué est clair et intéressant.
Les chiffres sont bien sur choquants et parfois même révoltants, plus hauts encore qu'on ne pouvait se l'imaginer.
Et je pense que ce livre dénonçant les "revenus obscènes" est sortit au moment propice où les conséquences économiques de la crise ne cessent de s'aggraver.

claire a dit…

Ce livre est plutôt intéressant mais parfois un peu compliqué, notamment le début. La première partie dans laquelle l’auteur explique ou tente d’expliquer d’où proviennent les revenus « obscènes » est assez dur à comprendre car il fait référence à des termes et des notions qui sont, de mon point de vue, assez compliqués. Par contre tout le reste du livre est plus facile et explique bien le monde des « surhommes ».
Les chiffres sont choquants et mêmes révoltants. Ils nous permettent de nous rendre compte à quel point notre vision des très hauts revenus est faussée, et que les écarts entre les simples employés d’une entreprises et le PDG sont énorme. On se rend compte aussi que la crise économique que tout le monde subit ne touche pas ces personnes et qu’elles touchent même des primes en disant qu’elles ont réussi à limiter les pertes de l’entreprise. Ce livre permet de nous ouvrir les yeux sur un monde dont on ne sait pas grand-chose et qui s’avère très intéressant.

Yvan Eustache a dit…

Un livre qui nous ouvre un nouveau regard sur tout ce monde de la finance d'une façon brève et claire ( avec cependant quelques notions compliqués ) au moment où nous en avons tous le plus besoin . Un sujet et un livre que j'ai fort apprécié et que je conseille bien sur !
Yvan

J.Desjardin a dit…

" Les rémunérations obscènes " traitant le monde de la finance, vu pour certains un monde de requins ou pour d'autres un monde idyllique retranscrit immanquablement ces deux facettes de manière très complète . Sa qualité première est d'avoir laisser le point de vue de ces " surhommes " et de l'analyser par la suite. C'est donc pour moi un livre qui apprend beaucoup, et qui laisse une part de liberté au lecteur quant au sens qu'il peut donner à sa lecture. Malgré tout, c'est un livre " tendance " qui retranscrit bien les idées que les sociétés modernes se font de ces traders au jour d'aujourd'hui ; sera t-il de même d'ici 10 ans?

Lycée Van gogh a dit…

Je pense que ce livre mérite d’être lu, l’auteur nous enseigne des faits graves dont personnes ne se doutais avant la crise et qui sont repartie de plus belle alors que la situation économique est chaotique a toutes les échelles. A mon sens ce livre n’est pas divertissent, il est également compliqué. Mais est très bien écrit pour toute personne s’intéressant assez à ce sujet pour vouloir en savoir plus avec un minimum de connaissance en économie. Il est clair et précis mais manque parfois de graphique qui montre l’escalade de ces revenus. Pour conclure cet ouvrage ne s’adresse pas à tout le monde mais reste un très bon outil pour comprendre le monde de la finance mais n’est pas accessible à tous les publics.